Le sport est Charlie

charlie-hebdo

Surnommé le 11 septembre de la presse, l’attentat du 07 janvier 2015 perpétré à Paris contre le journal Charlie Hebdo a aussitôt engendré des rassemblements de solidarité à travers tout l’Hexagone. Marches, ralliements, discours, témoignages en ligne, la population française exprime sans attendre son soutien pour les victimes du carnage. Et les sportifs comptent parmi ceux qui n’ont pas hésité à se montrer solidaires envers ces dernières.

Déclaration des rugbymen sur Charlie Hebdo

Tristesse, consternation, incompréhension, autant de sentiments ont envahi la population française et parisienne au lendemain de l’attentat meurtrier perpétré au début du mois de janvier 2015 contre le journal Charlie Hebdo. Comme des milliers d’autres Français, les sportifs ont tenu à exprimer leur soutien pour l’équipe entière. Les rugbymen ont particulièrement profité des réseaux sociaux pour effectuer leur devoir. Pour Mourad Boudjellal, président du RCT ou Rugby Club Toulonnais, cet attentat sans pareil dans l’histoire des parisiens est le 11 septembre de la presse. Ainsi, cette affaire ne peut que se poursuivre selon l’ancien éditeur, de la maison Soleil Productions, des dessinateurs Charb et Tignous, victimes de l’attentat.

Les sportifs en Afrique du Sud, également solidaire envers Charlie Hebdo

Les athlètes français en Afrique du Sud ont aussi exprimé leur soutien pour les journalistes de Charlie Hebdo. Ces premiers, en plein stage au moment de l’attentat ont communiqué, via le président de la Fédération française de l’athlétisme que tous les athlètes français tenaient spécialement à rappeler qu’ils partagent les valeurs républicaines et humaines.

Les athlètes envoient leurs messages de soutien personnel

Plusieurs sportifs se sont par ailleurs montrés solidaires en envoyant des messages personnels. Renaud Lavelline, champion du monde du saut à la perche, Benjamin Compaoré, champion d’Europe du triple saut, Teddy Tamgho, champion du monde du triple saut, Martin Foucade, double champion olympique de biathlon font partie de ceux qui sont Charlie après l’attentat. Quant à la solidarité des footballeurs, elle s’est manifestée à travers les minutes de silence observé avant les matches organisés par la LFP les jours suivant l’attentat.

Laisser un commentaire