Mutuelle santé étudiante et Sécurité sociale étudiante

lmde

L’assurance maladie est incontournable pour les étudiants. Cela dit, il faut bien différencier Complémentaire santé étudiante et Sécu étudiante.

Après le bac, il est temps de passer à l’enseignement supérieur. Mais pour chaque inscription administrative, la Sécu étudiante est une obligation à partir de 16 ans jusqu’à 28 ans. Étant un étudiant, on ne doit plus se rattacher aux parents et avoir notre propre Sécurité sociale, excepté pour quelques exceptions. Dans ce domaine, il ne faut pas confondre assurance maladie obligatoire et complémentaire santé.

 

Le régime obligatoire

Dès qu’on fait des études supérieures, on doit souscrire pour la Sécurité sociale étudiante. Avant le bac, c’était encore la couverture des parents qui nous couvrait. Lors de l’inscription administrative pour les études supérieures, on doit opter pour une mutuelle étudiante. On peut notamment choisir la LMDE (une mutuelle nationale) ou une des 11 mutuelles régionales. Pour l’année 2015/2016, la cotisation annuelle est de 215 euros. Pour les étudiants boursiers et ceux ayant 16 à 19 ans, la couverture est gratuite.

Avec l’affiliation au régime obligatoire, on jouit d’un remboursement sur les soins lors d’une maternité ou d’une maladie. Le contrat est valable du 1er octobre 2015 jusqu’au 30 septembre 2016. Ensuite, le renouvellement du contrat est à faire pour la rentrée prochaine.

 

La mutuelle étudiante prévue pour la Sécu étudiante

C’est un régime obligatoire, mais pas une complémentaire santé facultative. Le terme ‘mutuelle étudiante’ est utilisé par abus de langage. Ces organismes se chargent de l’assurance maladie obligatoire pour les étudiants. Il s’agit plus précisément de la Sécurité sociale étudiante. En tant qu’étudiant dans une institution d’enseignement supérieur, on est censé être indépendant de nos parents et on doit avoir une Sécurité sociale qui nous est propre. Ainsi, la mutuelle étudiante n’est donc pas différente de la Sécu étudiante.

Si on consulte un médecin généraliste, on doit payer 23 euros. La Sécurité sociale va nous rembourser 15.10 euros. La somme restante (7.90 euros) est à notre charge, et c’est ce qu’on qualifie de ‘ticket modérateur’. Lorsqu’on est affilié à une complémentaire santé (couramment appelé mutuelle santé), on ne payera pas le ticket modérateur. Ainsi, la complémentaire santé va rembourser les soins qui ne sont pas à la charge de la Sécu étudiante. La souscription à la complémentaire santé se montre nécessaire lorsqu’on veut être remboursé entièrement sur les dépenses de santé. C’est pour cela qu’il faut rechercher la meilleure mutuelle étudiante.

 

Laisser un commentaire