Suffrajitsu : Un art martial aux origines un peu particulières

suffrajitsu

Le suffrajitsu est une discipline inventée par les suffragettes anglaises. À l’origine, celles-ci ont été contraintes de pratiquer les arts martiaux afin d’acquérir le droit de vote pour les femmes en Angleterre. Ce 18 novembre, cette histoire méconnue de leur bataille fait l’objet d’un article sur le site internet de BBC ainsi que d’une bande dessinée.

 

Se battre pour le droit de vote

Même si c’est difficile à croire, c’est bien la vérité : avant la Première Guerre, les suffragettes ont dû se battre pour avoir le droit de vote en Grande-Bretagne. Le 18 novembre 1910, durant une marche qui a coûté la vie à 2 femmes, les militantes ont choisi de défendre leurs idées, pas par des actes pacifistes, mais avec les arts martiaux.

Les femmes s’initient alors au ju-jitsu dans l’établissement d’Edith Garrud situé la capitale anglaise. L’idée n’était pas seulement de pouvoir se détendre face à la police, mais aussi face aux actes d’agressions qu’elles pouvaient rencontrer dans la rue. Toutefois, leur idée a rapidement fait l’objet de nombreux articles de moqueries en Angleterre.

Pour défendre la fondatrice de ‘Women’s Social an Political Union’, elles ont formé une équipe d’une trentaine de femmes gardes du corps armées de matraques qu’elles cachaient en dessous de leurs robes. Durant un discours en 1914, elles attirent l’attention du public lors d’un affrontement avec plus de 50 policiers.

Les suffragettes n’ont jamais abandonné leur lutte jusqu’à ce que la Première Guerre éclate où elles se sont consacrées à l’effort de guerre. Quand la Grande Guerre prit fin en 1918, 8 millions d’Anglaises ont obtenu le droit de vote. Mais ce n’est que 10 ans plus tard que les plus de 21 ans ont réellement eu accès au droit de vote.

Au fil du temps, la lutte incroyable des suffragettes a peu à peu été oubliée. Mais le film baptisé ‘Les Suffragettes’ nous rappelle la grande performance de ces femmes très courageuses.

Laisser un commentaire