Découvrez le Speed Riding mélange de ski et parapente

Le speed riding est une combinaison entre le parapente et le ski. Né en Europe, plus précisément en France . C’est l’Europe qui dépasse de loin les États-Unis en nombre de participants. L’Europe offre l’espace de déplacement qui est plus restreint aux États-Unis – alors qu’on peut trouver jusqu’à 4 000 personnes pratiquant ce sport en Europe, les chiffres aux États-Unis ne sont que de quelques centaines. Les endroits les plus connus pour ce sport sont : La Clusaz, Les Arcs, Chamonix.

Cette combinaison entre le ski et le vol qui peut sembler terriblement dangereuse est pourtant très sécurisée. Lorsque vous voyez un rocher, un arbre devant vous, il vous suffit de tirer sur une corde et la voile de parapente au-dessus de votre tête vous hissera directement hors de la zone de danger.

Des pistes et des classes de speed riding ont été créées dans les Alpes. Depuis, des centaines de personnes ont été certifiées comme speed riders (ou speed fliers, comme on les appelle parfois) par la Fédération française de parapente. Il y a entre 3 000 et 4 000 speed-riders dans le monde et ce sport a trouvé des adeptes en Amérique, au Japon, en Scandinavie et en Nouvelle-Zélande.

Un speed-rider aventureux recherche la hauteur, une bonne neige et une descente excitante. L’élite loue des hélicoptères pour les déposer dans des endroits qui nécessiteraient autrement une semaine de congé. Le kit se compose d’une paire de skis, d’un casque, de lunettes et d’une voile spécialement conçue qui est étroitement liée à l’équipement de parapente traditionnel.

L’idée de suivre les contours d’une montagne en parapente n’est pas nouvelle : les parapentistes écument les sommets des montagnes depuis des années, parfois avec des résultats tragiques.  Pourtant le speed riding s’avère être un sport peu dangereux et étonnamment peu risqué.

Mais comme tout sport, le speed riding a sa règle d’or  « contrôler sa vitesse« .  Le manque de vitesse fait tomber le planeur. Vous ne voulez pas être sur une grande pente et dépendre totalement de vos skis s’il y a des falaises et un risque d’avalanche.

Voici une vidéo d’illustration de speed riding dans les Alpes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *